L'organisation de la bientraitance

Réf. : AGP 21 3 jours
Prix : 1,250.00 € HT / jour. (Tarif intra)

Public

Tout personnel des établissements sociaux, médico-sociaux et sanitaires.

Objectifs

  • Introduire une culture de la bientraitance (et par conséquent de la qualité).
  • Dégager des profils de résidents, selon leur sensibilité par rapport au sentiment d'autonomie, d'après leurs réactions aux actes de soin et aux prestations d'hébergement.
  • Analyser l'organisation des actes sous l'angle de leurs conséquences quant au sentiment d'autonomie qu'ils génèrent (par profil).
  • Améliorer l'organisation des services en tenant compte des contraintes, en se donnant des priorités, en améliorant les prestations.

Programme

Phase de questionnements et d'échanges
  • Exemple de questions :
    • Qu'entend-t-on par maltraitance ? Par bientraitance ?
    • La maltraitance n'est-elle due qu'à des actes caractérisés comme maltraitants ?
    • Les personnes ressentent-elles toutes de la même façon les mêmes actes ?
    • Y a-t-il des actes donnant le sentiment de bientraitance pour les uns et de maltraitance pour les autres ?
    • Peut-on distinguer des profils de personnes ressentant de la même façon un acte comme maltraitant ?
    • Le personnel peut-il également être maltraité ?
Réflexion autour de la notion de maltraitance et de bientraitance
  • La maltraitance comme acte donnant le sentiment de perte d'autonomie : une approche universelle
  • Les composantes physiques et psychiques de l'autonomie
  • La notion d'autonomie chez une personne
  • La relativité de la notion d'autonomie : le sentiment d'autonomie
  • La notion de profil des personnes dépendantes, relativement à la notion de sentiment d'autonomie
La maltraitance et la bientraitance du personnel
  • Le principe de perte ou d'accroissement du sentiment d'autonomie est universel
  • Un membre du personnel peut être maltraité ou bientraité par un ou plusieurs résidents
  • Un membre du personnel peut être maltraité ou bientraité par d'autres membres du personnel
  • L'accroissement du sentiment d'autonomie de chacun comme base de bonnes relations
Les différentes situations susceptibles d'accroître le sentiment de dépendance
  • La chaîne des tâches dans l'établissement (restauration, nettoyage, soins, toilette?)
  • Réflexion sur les tâches les plus porteuses de sentiment de perte ou d'accroissement d'autonomie
  • L'analyse de chaque tâche et les répercussions sur le sentiment de perte ou d'accroissement d'autonomie
  • Les tâches révélatrices de la qualité de l'organisation de l'établissement
  • Les familles de tâches et les « actes repères » à suivre attentivement
  • Classification de ces tâches pour déterminer leurs caractéristiques
  • L'élaboration de « fiches de tâches »
Comment organiser la bientraitance
  • Le suivi des tâches « repères » et les conséquences de leur bonne ou mauvaise exécution en fonction des profils des personnes
  • L'analyse des progrès à faire, des conditions de leur mise en oeuvre, des priorités à se donner
  • La mise en oeuvre
La maltraitance et la bientraitance des familles, la maltraitance et la bientraitance entre résidents
  • Repérage des situations
  • Analyse selon le critère du sentiment d'autonomie
  • Inventaire possible des mesures à adopter
Le cadre juridique (rappel si nécessaire)
  • Que faire en cas de suspicion d'un cas de maltraitance ?
  • La Charte des droits et libertés de la personne accueillie et les autres chartes existantes : les points clés
  • Curatelle et tutelle : périmètre et limites
  • La personne de confiance (loi du 4 mars 2002)
  • La notion de responsabilité
  • Les dispositions des Codes pénal, civil, de la santé publique concernant la violence ou la maltraitance, les sanctions encourues
L'élaboration de microprojets

Chaque participant définit son « projet » avec un objectif précis à réaliser avant la troisième journée.

TROISIEME JOUR
L'étude des « projets »
  • Les « projets », définis précédemment, sont restitués et analysés.
  • Les connaissances des deux premiers jours sont rappelées et détaillées.
Méthode pédagogique
  • Présentation multimédia.
  • Témoignages audiovisuels.
  • Guide de promotion de la bientraitance (HAS-FORAP).
  • Exercices.
Documentation remise
  • Cahier « Dynamique de la bientraitance ».
  • Cahier « Dynamique des relations ».

ILS NOUS FONT CONFIANCE

- x
Une question ? Un correspondant formation traite votre demande

Besoin d'aide ?

Entrez votre message ci-dessous, il sera transmit en temps réel à notre équipe qui reviendra vers vous immédiatement si disponible.

Dans le cas contraire, le message sera tout de même transmis et vous recevrez une réponse différée par email.

Si vous êtes connecté, un ticket sera créé. Vous pourrez le suivre dans votre espace privé.

Support ACET Ticket

Chargement en cours

Veuillez patientez, les messages sont en cours de chargement.